Mise en place d’un moratoire pour les exécutions capitales

Le gouvernement d’union nationale a établi un moratoire à l’encontre des exécutions capitales. Le cas des 400 personnes condamnées à la peine capitale fera l’objet d’un examen supplémentaire.