Président Ghani : « Il n’y a pas de limite à ce que les femmes afghanes peuvent accomplir »

Le président Mohammad Ashraf Ghani, lors d’une cérémonie qui a eu lieu dimanche à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes intitulée « L’équilibre pour une vie meilleure » au palais Chahar Chenar, a estimé que la présence de femmes à des niveaux élevés dans le pays était sans précédent.

Ghani a précisé que le gouvernement d’unité nationale avait mis en œuvre un grand nombre de programmes visant à favoriser la participation des femmes à la société. « Aujourd’hui, les femmes afghanes participent aux discussions sur des questions nationales clés. Le gouvernement d’unité nationale est fier de fournir aux femmes l’occasion de jouer un rôle actif dans ces questions. » Le président a ajouté qu’une jeune fille pouvait désormais être législateur, sénateur ou magistrat et participer aux activités du pays, ajoutant qu’une femme qui travaillait était puissante et qu’une femme disposant d’un revenu pouvait défendre ses droits islamiques.

Le chef exécutif, Dr Abdullah Abdullah, a également défendu les engagements du gouvernement afghan pour renforcer la présence des femmes dans la société et a rappelé lui aussi que le gouvernement d’unité nationale avait lancé des programmes systématiques visant à soutenir les femmes du pays. « Nous et le gouvernement d’union nationale estimons être responsables de la mise en œuvre des aspirations du peuple afghan et des revendications des femmes du pays dans le cadre de la loi », a-t-il déclaré.

Le président Mohammed Ashraf Ghani a ajouté que le gouvernement fournirait aux femmes les bases nécessaires pour recevoir un enseignement technique doté d’un meilleur marché du travail.

Pour le président Ghani, le plus grand défi des femmes est la pauvreté et son éradication doit être un objectif national. « Les femmes vivront dans le dénuement à moins que nous ne travaillions à les libérer des chaînes de la pauvreté », a-t-il développé. « Nous sommes extrêmement fiers que les responsables de nos institutions électorales soient des femmes. Nos ambassadeurs dans notre plus grand pays partenaire (les Etats-Unis) et à l’ONU sont des femmes, et nous avons des femmes ministres et des juges ».

Le président Ghani a remercié les partenaires internationaux de l’Afghanistan pour la promotion des femmes en Afghanistan et a répété que les Afghans ne peuvent réaliser de grandes choses, telles que la paix, que lorsqu’ils sont unis. « Une paix durable est l’aspiration de la majorité du peuple afghan. La paix est un processus national, mais pas ethnique, politique ou racial. La paix appartient à tous les Afghans. La paix ne sera pas durable si une couche d’Afghans reste à l’écart du processus. »