L’orchestre Zohra au Royaume-Uni pour une série de concerts

Pour la première fois, l’orchestre de jeunes femmes Zohra, créé il y a cinq par le Dr Ahmad Sarmast, fondateur d’ANIM (Afghan National Institute for Music), va se produire en Grande-Betagne. Les jeunes musiciennes avaient joué en janvier 2017 devant 2000 leaders du monde entier au Forum économique de Davos.

L’orchestre Zohra a été invité par l’ambassade d’Afghanistan au Royaume-Uni, l’université musicale d’Oxford et l’orchestre de St John’s à Oxford. Le plus prestigieux des récitals de Zohra au Royaume-Uni a eu lieu au British Museum vendredi 15 mars.

Sur la centaine d’étudiantes que compte l’ANIM, 23 se sont rendues en Grande-Bretagne. Leur nombre sera doublé quand elles joueront en concert avec l’Orchestre de St John’s, basé à Londres, et pour d’autres récitals.

Parmi les instruments qu’elles ont apportés figurent le sarod, le rubab, le tabla et le dutar.

La musique jouée est une combinaison de musique afghane traditionnelle et de musique classique occidentale. La chef d’orchestre est Negin Khpalwak, qui, à 22 ans, est l’une des musiciennes les plus âgées du groupe. Elle a rejoint l’école peu de temps après son ouverture. Elle a joué à Dubaï et a également joué et dirigé aux États-Unis, en Inde, en Allemagne et en Suisse.