Les Bouddhas de Bamiyan, 17 ans de présence invisible

C’est il y a maintenant dix-sept ans que les deux Bouddhas de Bamiyan ont été détruits par les talibans, le 11 mars 2001. Pourtant, le souvenir des deux magnifiques statues est toujours vivant, surtout dans la province de Bamiyan, dominée par la présence invisible de ces gigantesques statues qui surplombaient tous les alentours.

Comme chaque année, les habitants de la vallée de Bamiyan (située à 2500 mètres d’altitude) ont organisé un événement culturel autour du triste anniversaire de leur destruction. En juin 2015, les colosses de respectivement 55 et 38 mètres taillés il y a plus de 1.500 ans ont été projetés quelques minutes à leur emplacement d’origine, sur la paroi d’une falaise, par l’entremise de la technologie 3D.

Mémoire, violence humaine, les silhouettes des bouddhas hantent encore la vallée. Les immenses niches vides laissent une impression profonde, qui n’est pas près de s’éteindre.

Les Bouddhas de Bamiyan qui sont partie du “paysage culturel et vestiges archéologiques de la vallée de Bamyan” ont été inscrits sur la liste du Patrimoine mondial en 2003.

Photos page Facebook Gouverneur de Bamiyan