Le vice-ministre des Affaires étrangères assiste à la conférence sur l’Asie centrale « Connectivité pour le développement durable »

Une délégation afghane conduite par H.E. Idrees Zaman, vice-ministre des Affaires étrangères chargé des Affaires politiques, a participé à Bucarest lundi 15 avril à la conférence de haut niveau sur l’Asie centrale, organisée par le ministère roumain des Affaires étrangères en coopération avec le Service européen pour l’action extérieure sur le thème « Connectivité pour le développement durable ».

Le vice-ministre Zaman a souligné l’importance de la contribution de l’UE à la connectivité régionale. Il s’est également félicité de la coopération régionale dans le cadre du processus RECCA et HoA-Istanbul, de la contribution de l’Afghanistan à la connectivité régionale, y compris entre l’Asie centrale et méridionale et l’Asie du Sud-Ouest, l’extension des liens avec l’Afghanistan, tout en soulignant l’importance des projets d’infrastructure, notamment TAPI, CASA 1000 et Route Lapis Lazuli.

Décrivant le programme de coopération régionale de l’Afghanistan, le vice-ministre Zaman a relevé l’importance d’une coopération élargie entre l’Afghanistan, l’Union européenne et les partenaires de l’Asie centrale dans des domaines tels que le développement des infrastructures, le commerce, la promotion des PME, le développement de l’entreprenariat féminin et l’éducation. Il a également rappelé la portée d’une plus grande synergie entre la nouvelle stratégie de l’UE pour l’Asie centrale et les priorités de coopération régionale, notamment celles poursuivies dans le cadre de RECCA et du HoA-IP.

Hassan Soroosh, Directeur général de la coopération économique au MoFA, a présenté les principaux corridors de transport et de transit, notamment la route Lapis Lazuli, le couloir Chabahar, le chemin de fer des Cinq Nations, l’Initiative Ceinture et routes ainsi que les corridors de fret aérien entre l’Afghanistan et les principaux aéroports régionaux. Il a souligné l’importance des infrastructures immatérielles, qui permettent de combler les lacunes en infrastructures par la diversification de la mobilisation des fonds, ainsi que de la synergie et de la complémentarité, notamment entre les couloirs de transport et de transit.

Les délégations participantes d’autres pays ont également salué la contribution active et constructive et le rôle central de l’Afghanistan dans la coopération et la connectivité régionales et ont insisté sur  l’importance de son inclusion et de sa participation aux projets et activités liés à la nouvelle stratégie de l’UE pour l’Asie centrale. Ils se sont en outre félicités de la volonté des pays d’Asie centrale de jouer un rôle actif dans la promotion de la paix et du développement en Afghanistan et de resserrer les liens entre la région et l’Afghanistan.

.