lancement de la campagne presidentielle en afghanistan

Le début de la campagne présidentielle en Afghanistan a officiellement été lancé samedi 1er février. Le premier tour aura lieu le 5 avril. Pas moins de 11 candidats sont en lice pour la course à la présidentielle. Parmi eux, l’ancien ministre des affaires étrangères du président Karzaï, docteur Zalmay Rassoul, mais aussi le docteur Abbdullah Abbdullah ancien ministre des affaires étrangères. Ashraf Ghani, ex-ministre des Finances, Abdul Rasul Sayyaf, Qayum Karzaï, le frère du président Karzaï, Hidayat Amin Arsala, Abdul Rahim Wardak, Gul Afgha Sherai, Qutbuddin Hilal, Daud Sultazoi, Sardar Nadir Naeem font partie des candidats qui briguent le poste de président. Afin d’encadrer et d’assurer au mieux la sécurité de ces candidats, le ministère de l’intérieur a mis à disposition de chacun d’entre eux un véhicule blindé et des gardes du corps.Par ailleurs, la commission indépendante des élections est particulièrement vigilante dans les moyens financiers engagés par chaque candidat afin que celui-ci ne dépasse pas les plafonds autorisés. Elle veille également activement au respect de l’emplacement des affiches et des pancartes pour la campagne présidentielle. A l’issue d’une réunion, les candidats se sont engagés à ne pas promulguer d’attaques personnelles entre eux durant la campagne. Les onze candidats se sont mis d’accord pour respecter et accepter le résultat de l’élection présidentielle selon les règles de la démocratie inscrite dans la constitution afghane.