Jusqu’au 25 mai, au Mans, « Fragments », installations amoureuses de Bamiyân

Grâce à Patrick Pleutin, artiste français pour qui l’Afghanistan et en particulier Bamiyân est un lieu fascinant par sa dramaturgie, la passerelle de verre de l’ambassade d’Afghanistan, le temps d’une Journée du Patrimoine, a été le 16 septembre 2018, le théâtre de renaissance éphémère des dessins détruits des grottes de la vallée de Bamiyan.

Cette fois, Patrick Pleutin expose ses œuvres au Mans (à l’Espal), ou plutôt ses installations, depuis le 1er mars et jusqu’au 25 mai. Sous son pinceau revivent les délicates peintures estompées par le temps dont regorgent les grottes de la vallée de Bamiyân, la vallée des Buddhas détruits par les talibans en 2001. Son travail est souligné par les souvenirs d’enfant de Tareq Sarem, exilé en France depuis ses vingt ans, par les textes poétiques de Djami écrits au XVe siècle (Yossof & Zolaikha)  ou ceux de Pierre Cambon.

Le  conservateur en chef au musée des Arts asiatiques Guimet écrit : «  Les fleurs de Bāmiyān, pourtant, ont survécu malgré leur fragilité et leur délicatesse, peut-être à cause de leur insignifiance, même si elles sont la part du rêve, témoin de la fierté de vivre et de la création. Résonances – Résurgences – Transparences, le monde n’est qu’illusion dans la cosmologie bouddhique ». De Bamiyân, il parle comme d’un « carrefour ouvert à tous les vents, un carrefour ouvert à tous les mondes, à tous les conquérants, un écrin où les formes apparaissent, s’effacent et ressurgissent au hasard de la roche ou des jeux de lumière, au hasard du regard qui reconstruit toute la beauté du monde, juste le temps d’un rêve, ou d’une reconnaissance ».

L’artiste Pleutin dessine parfois en direct des œuvres qu’il veut éphémères. Comme en résonance aux écrit de Pierre Cambon, il dit : « Mon travail est soumis à l’effacement, car c’est retrouver le sens profond du passage du temps, de la fragilité, de l’éphémère, notions auxquelles nous renvoie l’érosion de lieux si grandioses ».

http://www.pleutin.fr/htmltextes/Fragments_Bamiyan_Espal.html#190404AH

https://vimeo.com/327084092/1537273d76