Journée du patrimoine : La jeunesse afghane a du talent, nos visiteurs aussi

L’Ambassade a accueilli beaucoup de monde dimanche. Un public qui a su montrer combien l’Afghanistan, sa jeunesse, ses arts, lui tiennent à cœur.

Des amoureux de l’Afghanistan qui continuent d’explorer notre pays et son riche patrimoine, des nostalgiques des années 70 où tant de Français ont bourlingué entre l’Hindou Kouch, les steppes de Maïmana et la vallée de Bamiyan, des passionnés d’histoire, de belles pierres ou de civilisations peu connues, des voisins heureux de découvrir notre culture… Les très nombreux visiteurs de l’ambassade, dimanche 17 septembre pour notre Journée du patrimoine, ont montré que l’intérêt pour l’Afghanistan ne se dément pas malgré les épreuves que notre pays traverse depuis quarante ans.

Les concerts de Robâb donnés par la jeune Donna Nassery, les films de Barmak Akram, les informations sur l’histoire de l’Afghanistan à travers les « Tours de la Connaissance », l’exposition de photographies, les différents aspects de cette journée culturelle et amicale ont été appréciés et salués avec enthousiasme. Le thé au safran de Kâkâ Issa n’a laissé personne indifférent. Découverte pour les uns, retrouvailles pour les autres, il a permis de faire déguster aux visiteurs un produit, le safran, le meilleur safran au monde, dont la culture se développe largement en Afghanistan.

Merci à nos visiteurs ! Nous serons heureux de les retrouver l’année prochaine autour d’un nouveau thème proposé par Les journées européennes du Patrimoine et d’accueillir de nouveaux amateurs des talents de l’Afghanistan qui ne demandent qu’à s’épanouir dans la paix.