Des liens afghans se sont tissés passage Choiseul

L’exposition « Afghanistan arts de la fibre & route de la soie » qui s’est tenue du 23 au 28 octobre a mis en lumière et en scène un Afghanistan dynamique et inspirant.

Zolaykha Sherzad, dirigeante de Zarif Design, a proposé ses créations dans le bel espace de la galerie Cinko, passage Choiseul à Paris. Elle avait invité Rahim Walizada, artisan d’art des tapis et Olga Boldyreff, artiste plasticienne, à mêler leurs fils aux siens pour en faire une « métaphore du lien ».

Menée en partenariat avec l’Institut français d’Afghanistan, avec le soutien de l’ambassade de la R.I. d’Afghanistan en France et le parrainage d’Agnès b. ambassadrice de la marque Zarif, cette dernière semaine d’octobre a offert soirées thématiques, poésie, musique, projections, photos de Massoud Naïm Khan, débat avec des professionnels autour de la mode… et découverte des saveurs de l’Afghanistan proposée par l’ambassade le soir du vernissage.

Zarif Design avait au préalable fêté, à Kaboul, ses douze ans d’activité au sein des métiers d’art de la couture et de la mode. La participation et la formation de femmes en est une composante majeure, insiste Zolaykha. Les artisans de Zarif tissent dans un atelier social la riche soie, les cotons rayés traditionnels des Chapans ; ses tailleurs, couturières, brodeuses, travaillent étoffes, laines des montagnes, peaux de l’agneau du pays de Caracul, vestes, manteaux ou gilets « Poustine » des années 70.

L’ambassade soutient de longue date les événements de Zolaykha Sherzad ou l’associe à ses propres événements. Lors des Journées du Patrimoine, les visiteurs ont beaucoup admiré la ligne pure des vestes, l’allure des manteaux, la finesse des broderies, la luminosité des fils de soie. Comme l’ambassade, ils sont très sensibles à l’engagement social de Zarif et au talent de sa créatrice pour marier héritage et modernité.