Chemin de fer vers Europe : peut-être une réalité… 

Chemin de fer

Un accord sur la création d’une ligne de chemin de fer reliant l’Afghanistan, d’un côté, à la Chine, au Tadjikistan, à la Kirghizie et, de l’autre,  à l’Iran a été signé le 9 décembre 2014 à Douchanbé. Cette ligne ferroviaire longue de 2100 kilomètres devrait traverser l’Afghanistan sur une longueur d’environ 1148 kilomètres. Concernant les quelques 500 kilomètres  à l’intérieur de l’Afghanistan, les études techniques et économiques sont en cours. Une deuxième réunion devrait avoir lieu à Bichkek en 2015. L’ensemble de l’étude ferroviaire devrait définitivement être complété courant avril 2016. Une rencontre au niveau  des ministres pour discuter de la question financière est prévue à Téhéran. Monsieur Noor Gul Mangal, ministre des Travaux Publics, a précisé que cette ligne de chemin de fer aura un rôle important dans le développement économique et commercial de la région, tout particulièrement en Afghanistan. Il a précisé que différents organismes financiers comme la Banque Mondiale, la Banque Asiatique de développement et une banque chinoise ont montré un réel intérêt dans le financement de ce projet. Mr Mangal a considéré que cette ligne de chemin de fer faisait partie de la Route de la Soie et qu’elle serait amenée à traverser six provinces du nord de l’Afghanistan. L’écartement requis serait, a-t-il ajouté,  de 143 cm, selon les standards internationaux.