Archives de catégorie : Uncategorized

روز جهانی کارگر

سفارت جمهوري اسلامی افغانستان به مناسبت اول ماه می روز جهانی کارگر

روز دوشنبه 10 ثور و سه شنبه 11ثور 1397 مطابق (30 اپریل و اول می 2018)

تعطیل میباشد

Fête du travail 2018

A l’occasion de la fête du travail 2018,
l’Ambassade de la République islamique d’Afghanistan

sera fermée au public

le lundi 30 avril et mardi 1 mai 2018

Le cercle de poétesses Mirman Baheer en vedette dans le Grand Est

Deux membres éminentes du Cercle de poétesses afghanes le « Mirman Baheer », seront les invitées de marque de la tournée de la Soupe Compagnie dans la grande région Est, à Strasbourg, Lunéville, Nancy et Metz, du 9 au 16 avril.

Le « Mirman Baheer » est un cercle de femmes poétesses d’Afghanistan, dont le siège est à Kaboul. Madame Sahira Sharif, députée de la Province de Khost, en est la présidente et sera l’une des deux invitées d’une semaine de rencontres, conférences et présentation des recherches théâtrales de la Soupe Compagnie. Madame Toorpikaï Moment, vice-présidente du cercle et représentante des lycées d’Afghanistan, est l’autre invitée éminente de la tournée, prévue entre le 9 et le 16 avril à Strasbourg, Lunéville, Nancy et Metz. Cette semaine de rencontres « donnera corps » à des voix lointaines dont la compagnie recueille les textes par téléphone depuis plus d’un an. Madame Najiba Sharif (vice-ministre de la Condition féminine en Afghanistan, réfugiée politique en France depuis 2011) accompagne l’ensemble du projet de création et participera à chacune des rencontres programmées.

Le Mirman Baheer réunit des poétesses de tous âges et de toutes conditions, des membres du gouvernement aux habitantes de villages reculés. Le groupe littéraire leur permet de partager des « Landays » (petits poèmes de deux vers), souvent chantés, et utilisés depuis longtemps par les femmes afghanes comme une forme de rébellion secrète.

La venue en France des deux poétesses a été rendue possible grâce à l’action et l’engagement du service culturel de l’Ambassade de France en Afghanistan et au soutien financier du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle.

Réception à l’ambassade pour la journée des droits des femmes

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, l’ambassade d’Afghanistan a organisé un événement pour saluer les progrès accomplis par les femmes durant les dix-sept dernières années. M. l’ambassadeur Abdel-Ellah Sediqi a souligné le rôle important joué par les femmes au gouvernement, dans la fonction publique comme dans le secteur privé – et bien sûr, au sein de la famille. Il a aussi insisté sur le rôle déterminant de la paix pour que soit réalisée l’égalité femmes-hommes en Afghanistan.

Mohammed Hashem Mahbubi, conseiller, a lu un poème en l’honneur des femmes d’Afghanistan. De son côté, Madame Amina Zia Massoud, Troisième secrétaire, délivrant quelques chiffres clés sur la place des femmes dans les différents secteurs – public et privé – de la société, a mis en évidence le rôle déterminant qu’elles jouent dans le processus de paix. Madame Massoud a rappelé ce que les femmes avaient accompli dans des pays comme le Rwanda ou la Colombie et affirmé que les femmes afghanes pouvaient, elles aussi, s’impliquer encore davantage pour soutenir l’avancée du pays vers la paix.

Photos Zmar Sharefi

اطلاعیه

   به مناسبت فرا رسیدن جشن باستانی نوروز (آغاز سال 1397 خورشیدی) و بزرگداشت از میلۀ دهقان (دوم حمل 1397) سفارت ج.ا.افغانستان مقیم فرانسه از صبح چهارشنبه (مورخ 21 مارچ) الی ختم روز یکشنبه (25 مارچ 2018) تعطیل میباشد
د نوی کال د را رسیدو او بزگرو د ورځی د لمانځلو په ویاړ په پاریس کی د افغانستان د اسلامی جمهوریت لوی سفارت د چهارشنبی ورځی (د مارچ د 21 نیتی څخه د مارچ تر 25 نیتی) پوری رخصت دی.

Les Bouddhas de Bamiyan, 17 ans de présence invisible

C’est il y a maintenant dix-sept ans que les deux Bouddhas de Bamiyan ont été détruits par les talibans, le 11 mars 2001. Pourtant, le souvenir des deux magnifiques statues est toujours vivant, surtout dans la province de Bamiyan, dominée par la présence invisible de ces gigantesques statues qui surplombaient tous les alentours.

Comme chaque année, les habitants de la vallée de Bamiyan (située à 2500 mètres d’altitude) ont organisé un événement culturel autour du triste anniversaire de leur destruction. En juin 2015, les colosses de respectivement 55 et 38 mètres taillés il y a plus de 1.500 ans ont été projetés quelques minutes à leur emplacement d’origine, sur la paroi d’une falaise, par l’entremise de la technologie 3D.

Mémoire, violence humaine, les silhouettes des bouddhas hantent encore la vallée. Les immenses niches vides laissent une impression profonde, qui n’est pas près de s’éteindre.

Les Bouddhas de Bamiyan qui sont partie du “paysage culturel et vestiges archéologiques de la vallée de Bamyan” ont été inscrits sur la liste du Patrimoine mondial en 2003.

Photos page Facebook Gouverneur de Bamiyan