Archives pour la catégorie Actualité

Pour la Journée Mondiale des réfugiés, les chefs-cuisiniers sont aux fourneaux

Dix-huit jours d’événements, quatorze villes mobilisées, plus de 100 restaurants participants et plus de 90 chefs réfugiés… Le Refugee food festival régale des milliers de gastronomes, en leur faisant découvrir des cuisines venues de Syrie, du Niger, du Tchad, de Tchétchénie, Irak, Ethiopie, Afghanistan bien sûr et de beaucoup d’autres pays.

A Paris, la soirée de clôture (dimanche 24) réunira à Ground Control tous les chefs qui ont œuvré pendant la semaine dans la capitale.

PARIS 2018

La trève pour ‘Eid a rendu possible d’imaginer un pays en paix

Le président Ashraf Ghani a annoncé une prolongation du cessez-le feu de trois jours qui étaient observés à son initiative pour la fête de ‘Eid. Les talibans, malheureusement, n’ont pas accepté de proroger cette trève historique – la première depuis 2001. Pourtant, un pas important a été franchi. Liesse, fraternisation, les trois jours de cessez-le-feu ont donné lieu à des scènes inédites et laissé, d’après de nombreux témoignages, un goût de paix dans le cœur des talibans qui ont retrouvé leur famille, leurs frères, leurs sœurs, leurs voisins. Les médias se sont remplis de photos et de vidéos montrant des Afghans en uniforme ou coiffés de turbans noirs fraternisant les uns avec les autres et avec les civils.

Les témoignages ne manquent pas qui décrivent combattants et officiels prenant des selfies ensemble, talibans et forces nationales de sécurité s’embrassant, taliban tendant une rose à des soldats de l’armée afghane… le ministre de l’Intérieur Wais Barmak  a arrêté sa voiture pour accueillir et féliciter des talibans qui entraient dans Kaboul. De tels événements se sont produits à Helmand, Kandahar, Zabul, Uruzgan, Farah, Ghazni, Paktia, Paktika, Logar, Wardak, Kabul, Laghman, Nangarhar, Kunduz, Takhar, Baghlan, Faryab and Badghis.

La fin du ramadan a aussi coïncidé avec l’arrivée dans la capitale des Marcheurs pour la paix d’Helmand. Leur cheminement, 700 km par une température de 40°, sans boire mais supportés par de nombreux villageois tout au long du périple, aura aussi galvanisé les sentiments pro-paix de la population. Cette marche a montré que « les Afghans ont soif de paix », ont affirmé les marcheurs.

Après une telle fraternisation, il sera sans doute plus difficile pour les combattants afghans de se tirer les uns sur les autres. Le journal britannique « The Guardian » cite un jeune combattant taliban, Muhammadullah : « Je suis allé en ville et les mosquées étaient pleines, je n’ai rien remarqué qui aille à l’encontre des lois islamiques. Après la douceur de ces trois jours de paix, le retour au carnage paraît étrange. Comment seulement comparer la paix et la guerre ? ».

Un chef taliban a déclaré que le commandement, reconnaissant la pression en faveur de la paix dans les rangs des insurgés, étudiait l’éventualité d’un nouveau cessez-le-feu de dix jours pour la prochaine fête de ‘Eid, en septembre prochain.

Victoire afghane au « Bradford UNESCO City festival » avec un portrait de Bamyan en 4

Mohammad Al Sheida, jeune afghan de 22 ans, photographe à ses heures perdues, est le lauréat du premier prix du « Bradford UNESCO city festival » qui a vu s’opposer, à Enghien les Bains, de jeunes réalisateurs venus présenter leur ville en clip vidéo. En un peu plus de 4 minutes, ce réalisateur en herbe a réussi avec brio l’exercice de présenter sa ville, Bamyan, sans commentaires audios ni explications textuelles. Simplement à l’aide d’un habile montage de vidéos sur fond de Beethoven, Mohammad Ali Sheida dresse un portrait complet et haut en couleur de la ville de Bamyan et de ses alentours. Sa vidéo nous emmène au cœur de paysages de montagne vertigineux et nous guide dans cette vallée d’une richesse naturelle unique. En fier ambassadeur de sa ville, le jeune réalisateur mêle subtilement les aspects traditionnels de la vie de ces concitoyens et les avancées sociales et économiques dont il est témoin. Défilent à l’écran plans grandioses, anciens monastères bouddhistes, scènes d’artisanat traditionnel, femmes jouant de la guitare électrique, touristes dévalant des pistes enneigées… les mille visages de Bamyan.  Vision contrastée et inattendue de l’Afghanistan.

پیام سفیر ج.ا.ا. در فرانسه

هم‌ميهنان عزيز، دوستان گرانقدر، خواهران و برادران گرامي،
حلول عید سعید فطر را حضور هر یک شما عزیزان صمیمانه تبریک عرض نموده ضمن آرزوی قبولی روزه، نماز و نیایش تان، از بارگاه پروردگار منان استدعا دارم تا فیض و برکت ماه مبارک  را در تمام اوقات زندگی  مردم متدین، صلح‌جو و با عزت افغانستان جاری داشته  خانه مشترک ما را از مصیبت جنگ، فقر و نفاق در امان سازد.
با احترام،
عبدالاله صديقي
سفير ج.ا.ا. در فرانسه و نماينده دائمي در يونسكو و آيسيسكو

اطلاعیه

سفارت ج.ا.ا. در فرانسه به‌مناسبت فرارسیدن عید سعید فطر از صبح جمعه (25 جوزا 1397) الی ختم روز دوشنبه (28 جوزا 1397) تعطیل میباشد؛ مراجعین محترم مطلع باشند.
A l’occasion de l’Eid-el-Fitr (Fête de fin du mois de Jeûne), l’Ambassade de la République islamique d’Afghanistan (y compris son Service Consulaire) sera fermée au public du Vendredi 15 au Lundi 18 juin 2018.

«Kaboul, les Guerriers de l’Art» diffusé mercredi 6 juin sur Arte

La résistance du monde du théâtre, de la musique et de la danse en Afghanistan face à l’islam radical : c’est le sujet du documentaire « KABOUL : Les Guerriers de l’Art » qui sera diffusé mercredi 6 juin à 22h50 sur Arte.
Théâtre, danse, musique ou chant sont des arts jugés diaboliques par les Tâlebân. Le film est une chronique de la résistance d’une troupe, victime d’un attentat en 2014 à Kaboul.

Documentaire allemand de Niklas Schenck et Luke Augustin.