Activité de la Délégation Permanente

L’ACTIVITE DE LA DELEGATION PERMANENTE DE LA REPUBLIQUE ISLAMIQUE D’AFGHANISTAN AUPRES DE L’UNESCO & DE L’ISESCO

– Hamal (20 mars-19 avril 2016) et Saor (20 avril-20 mai 2016 ) du  calendrier de l’Hégire shamsi (solaire) :

I- Activités au sein de la Délégation permanente :

 Durant les mois de Hamal (20 mars-19 avril 2016) et Saor (20 avril-20 mai) du  calendrier de l’Hégire shamsi (solaire), la Délégation permanente de la République islamique d’Afghanistan auprès de l’UNESCO et de l’ISESCO a pris part sous la direction de M. l’Ambassadeur Abdel-Ellah Sediqi, à des rencontres de hauts-niveaux au sein de l’UNESCO avec M. Eric Falt, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour les Relations extérieures et l’Information du public, M. Francisco Bandarin, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la Culture, Mme Paola Leoncini Bartoli, chef du cabinet  de S.E. Mme la Directrice générale de l’UNESCO, S.E. Dr. Michael Worbs, Président du Conseil exécutif  de l’UNESCO et Ambassadeur-Délégué permanent de la R.F. d’Allemagne auprès de l’UNESCO, sans compter les nombreux visites et entretiens avec les autres Ambassadeurs-Délégués permanents accrédités auprès de l’UNESCO et diverses sections de l’UNESCO (y compris les sessions d’orientation pour les nouveaux Ambassadeurs).

Dans le domaine culturel, la Délégation permanente, aux côtés des autres états-partis du  Groupe de Naoroz (Nowrouz) a pris part à la célébration de l’événement au sein de l’Organisation le 29 mars 2016. Grâce à la contribution de tous les états-partis du Groupe et surtout les mets traditionnels afghans, a été un succès remarqué.

Et évidemment la participation à de nombreux réunions et conférences organisées au sein de l’Organisation :

199e session du Conseil exécutif (l’un des trois organes directeurs de l’UNESCO)  du 7 au 15 avril 2016 et au cours de laquelle, elle a cosignée deux projets de résolutions de hautes importances (le « Rôle de l’UNESCO à encourager les filles et les femmes à être des leaders dans le domaine des sciences, technologie, ingénierie, art / design et mathématiques.  » et le « renforcement des contributions de l’UNESCO à la promotion d’une culture du respect »); la Seconde réunion du Groupe de travail sur la Gouvernance de l’UNESCO, 1er avril 2016; les réunions mensuelles des Groupes d’Etats-membres : le Groupe ASPAC –pays d’Asie et Pacifique de l’UNESCO-, du   Groupe OCI (Organisation de la Coopération islamique, anciennement Organisation de la Conférence islamique) et du Groupe 77 et la Chine. Sans compter les réunions d’information organisées par la Direction générale de l’UNESCO (par exemple sur la situation de la République autonome de Crimée et la réponse de l’UNESCO aux crises en  Syrie et Irak) et les réunions informelles de coordination et consultation des Groupes des Etats-membres (par exemple  la réunion de coordination du Groupe OCI sur la résolution concernant la Palestine au Conseil exécutif, le 11 avril 2016 ; les réunions du Groupe ASPAC (sur la  journée internationale du Vesak, sur la Gouvernance, sur le rapport de la 199e session du Conseil exécutif et la soirée d’ASPAC 2016), les tables-rondes et débats  (par exemple : « La circulation des biens culturels en 2016 », le 30 mars 2016, la Conférence « le Problème des attaques concernant l’éducation supérieur », le 21 avril 2016 et Débat sur le financement de l’éducation, le 25 avril 2016) et aux débats stratégiques de l’Institut international de planification de l’éducation (IIPE) de l’UNESCO (par exemple : « l‘agenda pour l’éducation 2030-quelles implications pour l’enseignement supérieur ? », le 9 mai 2016).

2- Activités en relation avec les institutions afghanes (Ministère des Affaires étrangères, Ministère de la Culture et d’Information, Ministère de l’Education, Ministère de l’Enseignement supérieur):

Rédaction et suivi de 75 lettres  et plus de 120  courriels concernant divers sujets relatifs aux programmes de l’Organisation et faisant valoir les intérêts des autorités afghanes dans leur rapport aux correspondants institutionnelles sous les auspices de l’UNESCO et de l’ISESCO.